Accueil du site > Opinions > Opinions littéraires > Pourquoi se choisir un pseudo ?

Pourquoi se choisir un pseudo ?

lundi 20 février 2017, par Stéphanie Michineau / Fanny Cosi


Bookmark and Share
©divergences.net

Nombreux sont les grands noms de la littérature qui ont été « inventés » et écrire sous pseudo s’est inscrit dans la tradition. Pour de multiples et diverses raisons aujourd’hui, rares sont les auteurs qui utilisent leur vrai nom. Mais pourquoi se choisir un nom de plume ?

Ceux qui désirent un nom plus exotique

Il arrive que des auteurs trouvent leur nom trop banal, trop court ou trop long et souhaitent revêtir un pseudonyme en espérant mieux marquer les esprits. Certains s’inspirent de personnalités qu’ils admirent pour se concocter un nom de plume, tandis que d’autres choisissent la simplicité en utilisant par exemple leur surnom ou encore la contraction de leur prénom et de leur nom.

Ceux qui ne veulent pas nuire à leur famille

Certains auteurs veulent tout simplement protéger leur entourage en ne les impliquant pas dans la vaste sphère littéraire ni dans l’univers qu’ils dépeignent... Car oui, certains sujets sont parfois trop intimes pour être partagés avec son entourage, comme cela pourrait être le cas d’un père de famille qui s’adonne à l’écriture de romans érotiques. Dans ce cas, le choix du pseudonyme s’avère tout à fait légitime.

Ceux qui préfèrent rester dans l’ombre

Des auteurs choisissent un pseudonyme pour rester discrets dans leur activité d’écrivain. S’il s’agit pour certains d’une question de tranquillité, pour d’autres, il s’agit plutôt d’un choix qui leur permet de garder secrète leur passion pour l’écriture.

Ceux qui souhaitent sauver leur peau

Publier sous pseudo est un bon moyen de passer incognito si vous souhaitez blâmer ou critiquer un fait de société ou une tierce personne. Mais soyez vigilant tout de même : votre pseudonyme ne vous protégera pas contre les répercussions légales liées au fait d’écrire sur d’autres personnes comme les accusations de calomnie ou de diffamation. Donc plutôt que de déguiser votre identité, transformez plutôt celle des gens que vous critiquez pour vous éviter tout ennui !

Ceux qui protègent leur crédibilité professionnelle

Certaines professions ne s’harmonisent pas très bien avec la vie d’écrivain. Si le jour, vous êtes un professeur de littérature classique et que le soir, vous devenez un écrivain de fiction « non littéraire », vous avez une bonne raison de publier sous pseudo. Certains écrivains trouvent d’ailleurs qu’un nom de plume est un moyen excellent et nécessaire pour séparer leur carrière d’écrivain de leur travail.



 


Copyright divergences.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Divergences