Accueil du site > Opinions > Opinions politiques > Le général Edouard Méric - Daniel Rivet

Le général Edouard Méric - Daniel Rivet

mardi 23 février 2016, par Abdelali Najah


Bookmark and Share
©divergences.net

Daniel Rivet : "Le général Edouard Méric : Un acteur incompris de la décolonisation".

Abdelali Najah

L’Institut français d’El Jadida a organisé une rencontre littéraire avec le professeur Daniel Rivet autour de son nouvel ouvrage "Le général Edouard Méric : Un acteur incompris de la décolonisation" à la Médiathèque Driss Chraïbi le 11 février 2016. Cette rencontre littéraire qui entre dans le cadre d’une tournée de Daniel Rivet au Maroc, a été animée par le directeur de l’Institut français d’El Jadida, Mr. Damien Heurtebise.

Daniel Rivet qui est un connaisseur incontesté de la chose historique magrébine, met l’accent, prime à bord, sur le parcours militaire ambigu, voire controversé du général Edouard Méric, un acteur incompris et totalement oublié de la décolonisation. Ancien officier des Affaires indigènes dans les années trente, commandant de tabors durant la guerre, le général Edouard Méric était le directeur de l’Intérieur au moment de l’Indépendance du Maroc. Il sera banni par ses confrères officiers et relégué à la tête d’un commandement fictif en Allemagne occupée. Un destin tragique pour une personnalité militaire qui a jouée un rôle déterminant en Tunisie et au Maroc pendant la période coloniale, et qui va manifestement montrer son désaccord contre les intérêts de la France dans le Maghreb.

Pour ce faire, le professeur Daniel Rivet fait appel à l’archive familiale afin d’élucidé le cheminement de cette personnalité militaire énigmatique, et de ficeler avec rigueur et abnégation les rouages et les contours des événements qui ont poussé Le général Edouard Méric à prendre position contre la caste militaire.

Daniel Rivet

Historien, Daniel Rivet a consacré sa thèse à « Lyautey et l’institution du protectorat français au Maroc. 1912-1925 ». Il a enseigné au Maroc, à Rabat, dans le cadre de la coopération puis à Lyon et à la Sorbonne comme professeur d’histoire du monde musulman contemporain. Daniel Rivet a dirigé ensuite l’Institut de l’Islam et des Sociétés du monde musulman (IISMM) rattaché à l’École des hautes études en sciences sociales. Spécialiste du Maroc, Daniel Rivet a écrit L’histoire du Maroc, ouvrage de référence, maintes fois réédité. D’une plume alerte, il allie portraits de la société marocaine au fil des siècles et analyse de l’histoire multiculturelle marocaine.



 


Copyright divergences.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Divergences